Accès direct au formulaire

Le 10 Janvier 2012
à l'Université de Lille 1

Accueil

Programme

Showroom

Exposés

Infos pratiques

Inscription

Comité d'organisation

@Contact

 
Organisation : Université de Lille 1, LIFL, UFR IEEA / FIL, CNRS, INRIA

Journée MSSC 2012


Le Mardi 10 Janvier 2012 au bâtiment M5 du campus de Lille 1 (FIL), se tiendra une journée consacrée à la MSSC ou Modélisation et Simulation des Systèmes Complexes.

Une journée transversale du domaine des systèmes complexes
Opportunité d'interaction entre étudiants, chercheurs et industriels

Programme


Le programme de la journée est le suivant :

Showroom


Espace de démonstrations

Seront présents :

Exposés

>> L'auto-adaptation pour maîtriser les applications des systèmes complexes dans l'industrie

Les systèmes logiciels complexes exhibent des dynamiques et des comportements qui sont généralement incomplètement contrôlables dans la phase de conception. Les résultats fondamentaux -que nous présenterons brièvement- sont bien connus et montrent que la conception descendante et les techniques d’apprentissage standards sont inappropriées. Pour faire face à de tels imprévus, la réponse que nous apportons à Upetec est de doter les logiciels complexes de capacité d'auto-adaptation, par l’auto-observation et l’auto-organisation de ses composants issues de la technologie des AMAS. A partir de quelques applications industrielles nous montrerons comment -et dans quelles limites- maîtriser des logiciels complexes.

Intervenant : Pierre Glize, UPETEC Toulouse


>> Modèle Individu Centré en s'appuyant sur un formalisme bioénergétique

"Nos travaux visent au moyen de la mise en œuvre d’une approche Modèle Individu Centré en s’appuyant sur un formalisme bioénergétique a évaluer les effets de variations d’abondance, distribution et accessibilité (distance) des ressources alimentaire sur le succès de chasse et de reproduction d’un prédateur. Ce modèle a été implémenté sur des femelles otaries à fourrure qui doivent alterner des séjours en mer pour s’alimenter et revenir à terre pour allaiter leur petit. Nos prédateurs étaient omniscients (i.e. capable de percevoir leur environnement et les gradients de ressource dans cet environnement) et doté d’un effet mémoire. Les résultats obtenus révèlent que les performances de pêche augmentent logiquement avec l’abondance des ressources. Cependant pour une abondance donnée, les performances sont les meilleures pour des niveaux d’agrégation des ressources relativement faibles ou intermédiaires. Par ailleurs les performances de pêches diminuent avec l’éloignement progressif des ressources de la colonie de reproduction, mais avec un effet différentiel selon la taille des femelles ; les femelles de plus grandes tailles étant moins affectées que celles de tailles inférieures. La mise en œuvre de cette approche vise à évaluer les conséquences attendues de changements environnementaux sur les trajectoires démographiques des individus mais aussi sur les pressions de sélection, comme par exemple l’évolution de la taille, s’exerçant sur ces individus en fonction de différentes contraintes environnementales."

Intervenant : Christophe Guinet, Centre d'Etudes Biologiques de Chizé


>> Les systèmes multi agents pour réduire la complexité structurelle des systèmes embarqués

"Les systèmes embarqués n'échappent pas à l'accroissement régulier de la complexité auquel on assiste depuis les origines de l'informatique. Pour y remédier, de nombreuses voies existent comme l'ingénierie guidée par des modèles qui tend à s'imposer dans les pratiques actuelles. Dans notre laboratoire, nous étudions l'apport des systèmes multi agents lorsque, au delà de la complexité, il est nécessaire également de doter nos systèmes d'une intelligence de plus en plus grande. Nous présenterons cette approche et montrerons son intérêt pour la réalisation de systèmes tolérants aux fautes."

Intervenant : Patrick Taillibert, Laboratoire d'Intelligence Artificielle, Thales Systèmes Aéroportés


>> L’informatique et la bioinformatique au service d’une start-up productrice de biopesticides.

"Les biopesticides sont des organismes vivants ou des produits issus de ces derniers capables de tuer ou inhiber le développement ou l’activité de prédateurs des plantes. Ces produits sont notamment destinés à remplacer des pesticides chimiques dont les effets néfastes sur la santé humaine et l’environnement ont été largement démontrés. Un des axes de recherche du laboratoire ProBioGEM est la recherche de nouvelles molécules synthétisées par un mécanisme de synthèse particulier, la synthèse de peptides par la voie non ribosomique et susceptibles d’être de nouveaux biopesticides. Le Laboratoire développe également des recherches pour optimiser la production de ces molécules et leur donner ainsi un avenir industriel. Dans le cadre de ces recherches, le laboratoire ProBioGEM a développé un projet de start-up, Lipofabrik, et différentes collaborations nationales et internationales (projet européen PHYTOBIO). Des collaborations étroites ont également été développées dans le domaine de la bioinformatique avec deux équipes du LIFL. D’une part, différents outils bioinformatiques ont été mis au point pour la recherche des nouvelles molécules en collaboration avec l’équipe de Maude Pupin (banque de données NORINE des peptides d’origine non-ribosomique, logiciel de comparaison de structure en deux dimensions…). D’autre part une collaboration avec l’équipe de Joachim Niehren a été mise en place récemment pour développer une approche de biologie synthétique appliquée à la synthèse de ces peptides afin de maitriser les voies métaboliques de synthèse de ces molécules."

Intervenant : Philippe Jacques, ProBioGEM


>> Systèmes complexes - Introduction

La dénomination "Systèmes Complexes" est de plus en plus utilisée pour qualifier des phénomènes et des modèles issus de nombreuses disciplines scientifiques. Néanmoins cette dénomination faiblement formalisée reste souvent appliquée improprement. Après avoir circonscrit la définition d'un Système Complexe, nous illustrons cet exposé de phénomènes réels, suivis d'exemples de modélisation et de simulations issus de disciplines différentes. Cet exposé se termine par une discussion sur les avantages et inconvénients des outils informatiques nécessaires à ces modélisations.

Intervenant : Philippe Mathieu, Responsable de l'équipe SMAC (LIFL)


>> Sélection d'items sur Internet

On s'intéresse au problème de la sélection d'items en vue de leur affichage sur des pages Internet. Ce problème présente un ensemble de caractéristiques le rendant difficile : changeant au cours du temps, information incomplète et incertaine (peu d'information sur l'internaute et aucune certitude sur leur fiabilité), non déterministe (le même lien présenté deux fois au même internaute ne sera pas forcément cliqué à chaque fois) et enfin, le choix doit être effectué en moins d'une milliseconde. Ce problème combine des aspects non déterministes à de l'optimisation combinatoire et requiert la colaboration de méthodes classiquement étudiées séparément : algorithmique combinatoire (mathématiques discrètes), algorithmique numérique (mathématiques continues), le tout baignant dans l'incertitude, donc les statistiques. Au cours de cet exposé, nous présenterons brièvement ce types de problèmes, les solutions que nous avons conçues en collaboration avec des chercheurs d'Orange Labs, ainsi que des questions ouvertes.

Intervenant : Philippe Preux, Responsable de l'équipe Sequel (LIFL & INRIA Lille - Nord Europe)


>> Quand les prix varient dans le temps.

L'arrivéee des compagnies Low Cost sur le marché aérien a révolutionné les pratiques des compagnies établies en terme de stratégies commerciales. Inclure un samedi soir dans son séjour réduit-t-il le prix du billet? Quelles sont les stratégies utiliséees par les entreprises pour vendre le bon produit, au bon client, au bon prix, au bon moment? A partir de ces questions concrètes auxquelles les modèles de Recherche Opérationnelle permettent de répondre, Luce Brotcorne, vous présentera certains de ses travaux de recherche en Gestion du Revenu ou "yield Management" ?

Intervenant : Luce Brotcorne, Equipe Dolphin (LIFL & INRIA Lille - Nord Europe)


>> Détection de fraude : état de l’art et pistes de recherche.

Au cours de cette présentation seront décrits différents systèmes de lutte contre la fraude mis en place au sein d’Atos Worldline. Nous aborderons en particulier les systèmes de détection de fraude en temps réél et quasi-temps réél dans les transactions carte bancaire. Nous évoquerons également les différentes pistes de recherche actuellement étudiées pour l’amélioration de ces systèmes.

Intervenant : Julien Carme, ATOS R&D


Infos pratiques


La conférence se tiendra ici (lien google map)
Bâtiment M5, Cité Scientifique, Villeneuve d'Ascq

L'inscription est obligatoire mais gratuite (le nombre de places est limité).

Inscription


Date de clôture des inscriptions : 5 janvier 2012

L'inscription est gratuite mais nécessaire pour assister aux exposés et accéder au buffet.

Comité d'organisation


  • Le LIFL est le Laboratoire de Recherche en Informatique situé à Villeneuve d'Ascq sur le campus de l'Université de Lille 1 et sur la Haute-Borne. Le LIFL est une Unité Mixte de Recherche (UMR USTL/CNRS 8022) de l'Université Lille 1, du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et de l'Université Lille 3. Le LIFL est partenaire du Centre de Recherche "INRIA Lille - Nord Europe" , de l'IRCICA et de l'IRI. C'est le plus important laboratoire français de recherche en informatique au nord de Paris (+ de 200 personnes). Sur 16 équipes, 10 ont des travaux liés aux systèmes complexes.
  • Le FIL, pour Formations en Informatique de Lille 1, est le service d'enseignement en informatique de l'UFR (Unité de Formation et de Recherche) d'IEEA (Informatique, Electronique, Electrotechnique et Automatique) de l'Université Lille1. Les licences/masters Informatique et MIAGE sont les principales formations de ce service.